subscribe: Posts | Comments

Le VIH et le SIDA

Commentaires fermés sur Le VIH et le SIDA
Le VIH et le SIDA

 

 

Le virus de l’immunodéficience humaine est un rétrovirus, qui possède une enzyme, qui à son tour, permet de transcrire l’ARN viral en ADN proviral.

Ce virus affaiblit le système immunitaire.

Le virus de l’immunodéficience humaine évolue en plusieurs phases.

 Primo-infection : cette phase correspond au premier contact avec le virus.

Dans la plupart des cas, des signes cliniques apparaissent et évoquent généralement, un syndrome pseudo-grippal : une pharyngite, l’apparition de ganglions lymphatiques, une fièvre de plus de 38 degrés, des douleurs musculaires, des maux de tête, des vomissements, une diarrhée, et une éruption de plaques rouges sur le visage et le corps.

Tout en sachant que, ces symptômes ne sont pas spécifiques de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine.

La phase chronique asymptomatique : c’est la phase la plus longue, elle peut durer plusieurs années.

La personne atteinte ne ressent aucun symptôme, alors que le virus se développe.

Dans ce cas, elle peut transmettre le virus, sans se rendre compte.

Les signes qui peuvent apparaître : des sueurs nocturnes, une augmentation de volume des ganglions, des infections de la peau, une diarrhée, une perte de poids, ou une fièvre modérée, mais persistante.

 

  Diagnostic médical :

Le diagnostic d’infection par le virus de l’immunodéficience humaine est posé soit devant l’apparition de symptôme lorsqu’il est plus tardif, soit lors d’un dépistage.

 La sérologie HIV : détecte la présence d’anticorps anti-VIH.

 Évaluation du stade de l’infection : c’est un examen qui permet de quantifier l’importance de la multiplication du virus dans l’organisme.

Recherche d’autres pathologies : avant la mise en route du traitement, un bilan du fonctionnement des principaux organes (reins, foie, …) doit être effectué.

Ce bilan est complété par la recherche des pathologies co-existantes (infections opportunistes, hépatite C, infections sexuellement transmissibles, Hépatite B, …).

 

   Le SIDA :

À son stade avancé, le virus de l’immunodéficience humaine, peut entraîner des complications graves, comme une perte de poids, des infections opportunistes, une atteinte du cerveau, et des cancers du système immunitaire (système de défense de l’organisme contre les maladies).

Les soins et les examens en rapport avec cette pathologie, seront pris en charge à 100 % par Filiassur assurance.

 

    Traitement :

Le traitement s’appuie sur une association de plusieurs médicaments antirétroviraux.

Ces médicaments, ne vont pas éliminer le virus, mais, ils vont empêcher sa multiplication.

Le médicament, a pour but de réduire au maximum la multiplication du virus, pour que le système immunitaire puisse se reconstruire.

Le virus de l’immunodéficience humaine reste sous forme latente, et persiste dans l’organisme, en étant intégré dans l’ADN.

 

 Les effets néfastes des médicaments :

Des effets secondaires peuvent apparaître, quelques semaines après la mise en place du traitement (signes généraux (perte d’appétit, mal de tête), troubles digestifs (nausées, vomissements), et des manifestations allergiques).

Il est donc nécessaire, de réduire l’exposition aux facteurs de risque en prenant des médicaments contre le diabète, en adoptant des mesures hygiéno-diététiques, en prenant, aussi, des médicaments qui diminuent les graisses dans le sang, et surtout en arrêtant de fumer.

À Filiassur assurance, vous allez trouver toutes les informations nécessaires, ainsi que les outils de dépistage et de prévention.

Il faut lutter contre le SIDA !

 

 


Les techniques incontournables des supermarchés pour nous faire craquer plus

Commentaires fermés sur Les techniques incontournables des supermarchés pour nous faire craquer plus
Les techniques incontournables des supermarchés pour nous faire craquer plus

L’aménagement des magasins et la mise à disposition des produits ne doivent rien au hasard. Ils sont au contraire, intelligemment pensés. Mais quelles astuces utilisent les supermarchés pour nous faire acheter plus.

Nous nous adressons au PDG du groupe de distribution Casino  pour nous parler des stratégies adoptées dans les magasins appartenant à Casino.

« Dans la disposition d’un supermarché, la principale astuce consiste à faire en sorte qu’un client s’éternise dans nos locaux. Plus on voit de choses plus on peut acheter. Et plus le client passe du temps dans le magasin mieux aperçoit nos articles et distingue nos promotions. » Explique l’entrepreneur et le dirigeant du groupe Casino.

Que font les supermarchés pour attirer l’attention des clients ?

L’aménagement est l’outil indispensable de tous les supermarchés. Tout comme chez les opticiens, les boutiques de prêt-à-porter et les bijouteries, la mise en disposition des articles est le moyen le plus efficace et qui attire à tous les coups l’attention des passagers et des clients potentiels. Il s’agit du même principe pour les supermarchés.

En général, les supermarchés placent les produits indispensables pour le quotidien tout au fond du magasin afin d’inciter le client à traverser l’intégralité de la surface et d’apercevoir une multitude de produits. Ce qui prolonge la présence des clients dans les magasins et fortifie la chance d’acquérir d’autres produits qui ne figurent pas dans la liste prédéfinie des courses et ne font pas partie des besoins du client.

Aménagement et placement des produits

Dans la logique de la disposition des produits dans les grandes surfaces et les hypermarchés, les produits lourds et ceux qui manquent d’importances tout en bas des rayonnages.

Cela signifie que les produits les plus chers et ceux qui doivent se faire le plus écouler sont disposés à hauteur des yeux.

Certains supermarchés proposant leurs propres produits, optent pour la mise en place de leurs articles à cette hauteur.

Dans les supermarchés, tout est calculé, tout est mesure. Certes, les enfants disposent d’un pouvoir d’achat appréciable. Dès lors, les magasins placent les articles les produits destinés aux enfants un peu plus bas à hauteurs de leurs yeux.

Regroupement des produits

En effet, disposer les articles les uns à côté des autres peut fonctionner comme une sorte de rappel qui incite les consommateurs à opter pour ce produit.

Vous vous êtes sûrement demandé pourquoi certains produits se placent juste à côté des caisses. Lorsque les clients sont arrivés à la caisse, ils se trouvent confrontés à un tas de produits de tous genres et à différents prix. En faisant la queue à la caisse et après avoir dit non à plusieurs produits, le client fonce et obtient le produit pour manque de courage.

 

 

 

 

 

 

 


   Les tribunaux en France

Commentaires fermés sur    Les tribunaux en France
   Les tribunaux en France

L’organisation des tribunaux en France est un peu originale, elle est divisée en deux : la justice judiciaire et la justice administrative.

Les tribunaux sont agencés selon une structure pyramidale :

On trouve les juridictions de première instance qui sont la base de cette organisation, les juridictions d’appel qui jugent les recours formés contre les décisions prises par les juridictions du premier degré, et finalement, la juridiction de cassation qui est le sommet de chaque ordre.

 

   L’organisation des tribunaux :

La juridiction de l’ordre judiciaire : cour de cassation, cour d’appel et tribunaux de grande instance.

La juridiction de l’ordre administratif : conseil d’Etat, cour administrative d’appel et tribunaux administratifs.

 

 

    Les différents tribunaux :

* Les tribunaux judiciaires du premier degré :

Tribunal de grande instance : Il est chargé des affaires civiles (le divorce, l’adoption…).

Tribunal d’instance : Qui se charge des tutelles ou des loyers…

Tribunal de commerce : Il est chargé des affaires entre les commerçants.

Tribunal paritaire des baux : Il est chargé spécialement pour les affaires liées de l’application du bail rural.

Tribunal des affaires de sécurité sociale : Qui se charge des litiges avec les organismes de sécurité sociale (maladie, retraite, …).

Tribunal de police : Il est chargé des contraventions et des infractions les moins graves passibles d’amende.

Tribunal correctionnel : Qui se charge des délits, des infractions que la loi punit de peine d’amende, d’emprisonnement ou d’autres peines.

 

     Les tribunaux judiciaires du second degré :

Cour d’appel : Son rôle est de Réexaminer une affaire déjà jugée par un tribunal.

Cour de cassation : Son rôle est de vérifier si les lois ont été bien appliquées par les tribunaux.

Parlons maintenant des tribunaux administratifs, qui sont deux :

Le tribunal administratif : Qui s’occupe des litiges concernant la puissance publique (administrations, établissements publics, …)

Autres juridictions administrations : Pension, aide sociale…

Cour administrative d’appel : Son rôle est de réexaminer une affaire déjà jugée par un tribunal administratif.

      La composition des tribunaux :

●     Dans un tribunal correctionnel :

Généralement, on trouve 3 juges, un procureur (c’est lui qui demande une peine), l’avocat de l’accusé et de la partie civile, le greffier (il écrit tout ce qui se passe pendant l’audience), l’huissier (il fait entrer les témoins), les gendarmes (ils surveillent le prévenu), les témoins et le public.

●     Dans une cour d’assise : on trouve aussi 3 juges, l’avocat général (c’est lui qui demande une peine), l’avocat de l’accusé (il défend son client), l’avocat de la partie civile, neufs jurés (ils sont tirés au sort dans la population d’une commune), le greffier (qui écrit tout ce qui se passe pendant l’audience), l’huissier (qui fait entrer les témoins), les gendarmes (qui accompagnent et surveille l’accusé), l’accusé, les témoins ( Ils viennent à la “barre” pour dire ce qu’ils ont vu et finalement, le public.

Maintenant, on va parler de la plus ancienne juridiction au monde.

Historiquement, elle occupe une place importante.

Le président du tribunal a été parmi les 10 meilleurs avocats d’affaires à Monaco.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les points clés pour créer son entreprise quand est jeune

Commentaires fermés sur Les points clés pour créer son entreprise quand est jeune
Les points clés pour créer son entreprise quand est jeune

Inversement à ce que l’on pourrait penser, les jeunes d’aujourd’hui sont de plus en plus sont nombreux à se lancer en affaires et à fonder leurs propres projets.

D’après un statistique, dernièrement effectué par le Ministère du travail, de l’emploi et du dialogue social un entrepreneur sur 5 à moins de 30 ans aujourd’hui en France, dont près de 6 % ont moins de 25 ans.

Fonder sa propre entreprise à un âge jeune est tout à fait possible. Thierry Weinberg, le jeune entrepreneur français et le fils du président du conseil d’administration d’Accor de la Fnac et de Gucci, monsieur Serge Weinberg, nous parle du secret de son succès et nous dévoile quelques détails qui peuvent mener à bien un projet.

A la tête de deux entreprises de renom, spécialisée dans le domaine des assurances et du conseil, l’ex compagnon d’Amanda Sthers, Thierry Weinberg, figure pour la deuxième année consécutive parmi la liste des meilleurs jeunes hommes d’affaires français.

La motivation d’un projet de vie différent

D’après « celui qui fabriquait des économies », implanter son entreprise quand on est jeune, est un véritable défi personnel et professionnel. Et pour réussir en affaire, il faut non seulement aimer les défis mais en plusieurs être prêt à toutes les conséquences et à tous les résultats.

Quels que soient le projet dont vous rêvez et la spécialité qui vous tient à cœur, n’hésitez pas à créer votre propre entreprise et à ancrer cela dans un projet de vie personnelle plutôt que simplement dans le fait de vouloir être chef d’entreprise.

Choisissez un domaine qui vous fait vibrer

Vous venez d’avoir votre diplôme universitaire et vous n’avez aucune expérience professionnelle ? Vous êtes passionnés par l’économie, la fiscalité, le droit, l’audit ou encore la comptabilité ? Sachez qu’il n’est jamais tôt de franchir le cap et de faire de son rêve une réalité.

Choisissez le domaine qui vous intéresse le plus, fixez vos objectifs et lancez-vous dans cette aventure enrichissante.

Sélectionnez minutieusement vos collaborateurs

En tant que seul et unique responsable du sort de votre projet, vous devez vous assurer de faire le bon choix des intervenants. Inutile de se forcer à maîtriser toutes spécialités qui touchent à votre projet, faites appel à des experts externes et gagnez en efficacité.

Gardez un œil sur le marché

Enfin, n’ignorez pas l’étape de la vielle concurrentielle. En effet, il est indispensable d’avoir une idée sur les offres et les demandes de projet et surtout sur votre positionnement par rapport aux concurrents.


La remontée des taux d’intérêt menace l’attractivité de l’assurance-vie

Commentaires fermés sur La remontée des taux d’intérêt menace l’attractivité de l’assurance-vie
La remontée des taux d’intérêt menace l’attractivité de l’assurance-vie

En France, l’assurance-vie a toujours été le placement le plus préféré des ménages. Alors qu’il s’agit d’un produit qui présente beaucoup d’avantages fiscaux, sa performance risque de baisser dans les prochaines années ce qui inquiète les prestataires qui le commercialisent comme Filiassur. En effet, le problème réside dans l’augmentation des taux d’intérêts qui induisent la baisse des rendements perçus par les épargnants.

Le taux d’intérêt en faveur de l’assurance-vie

D’après les chiffres de 2016, l’assurance-vie reste encore un produit attractif pour les souscripteurs français. Durant cette période, le secteur a collecté 134,7 milliards d’euros ce qui convient à une légère baisse de rendement par rapport à l’année 2015, mais sans influencer la collecte nette des prestations versées – qui a enregistré également une baisse tout en restant positive – et la capacité des assureurs, dont Axa, Filiassur et autres, à distribuer des rendements décents pour les épargnants. En outre, l’encours des contrats à enregistré une hausse de 3% pour se situer à 1632 milliards d’euros.

Dans son historique, notamment les trois dernières décennies, l’assurance-vie a toujours été le produit qui profite le mieux de la baisse des taux d’intérêt pour les contrats en euros qui se commercialisaient à des taux de rendement élevés profitant également de la mutualisation inter-temporelle. Avec une telle combinaison, l’offre de l’assurance-vie était la plus avantageuse pour les épargnants ce qui a fait son succès et lui a laissé être le produit le plus commercialisé sur le marché.

Le rebond des taux d’intérêt dérange l’assurance-vie

Les temps ont changé, et les taux d’intérêt ne sont plus aussi favorables qu’ils n’étaient pour l’assurance-vie. Aux Etats-Unis, la tendance est plutôt haussière et les rendements ont légèrement baissé. En Europe, le rebond des taux d’intérêt est quasi-certain également à moins d’une surprise. Ceci dit que plus les taux d’intérêt seront élevés, moins les taux de rendement seront intéressants. L’assurance-vie perdra ainsi en termes d’attractivité, sauf que les épargnants peuvent se diriger vers les placements alternatifs. Ce dernier produit a toujours été défavorisé par la baisse des taux d’intérêts, mais avec le renversement de la situation, il peut devenir intéressant.

D’un autre coté, les analystes pensent qu’il ne faut pas dramatiser la situation. La remontée des taux d’intérêt est inquiétante, mais si aucune perte de contrôle ou une tendance inflationniste n’arrive, le placement ne risque pas son avenir. L’offre des assureurs sera toujours convaincante, surtout avec les multiples avantages fiscaux qu’elle présent pour les épargnants.


Fin du redressement judiciaire pour les Eaux de Sail-les-Bains

Commentaires fermés sur Fin du redressement judiciaire pour les Eaux de Sail-les-Bains
Fin du redressement judiciaire pour les Eaux de Sail-les-Bains

Entamée depuis juin 2016, la procédure de redressement judiciaire à l’encontre de la SAS du domaine de Sail-les-Bains vient d’être achevée grâce à l’actionnaire qatari qui a apuré le passif de 650000 £. A rappeler que le redressement, nécessitant l’intervention d’un administrateur judiciaire comme Philippe Jeannerot, permet à l’entreprise en crise de préparer un plan de redressement qui lui permet d’assurer la continuité de son activité dans le respect de ses engagements.

La fin de la procédure

Après sa mise en redressement en juin 2016, la SAS du domaine des Sail-les-Bains vient de voir son passif s’apurer grâce à l’intervention de l’actionnaire qatari, le Cheikh Abulaziz Al Thani, membre de la famille royale du Qatar, qui vient de régler toutes les créances nécessaires au remboursement des dettes de l’entreprise. Estimé à 650000 £, le montant global englobe également 436000 £ relatifs aux créances litigieuses. De ce fait, le tribunal de commerce de Roanne a prononcé la fin de la procédure.

Cependant, un petit montant de 30000 £ reste à régler. Il s’agit du solde des charges de la période d’observation – Philippe Jeannerot l’explique par la période qui permet la restructurions de l’entreprise en redressement – et des frais de justice. Autre que le solde des comptes, l’administrateur judiciaire en charge du dossier a signalé un problème de gouvernance de la société qui a laissé une seule salariée appartenir à l’entreprise après avoir licencié les autres.

Le futur flou des Eaux de Sail-les-Bains

Fini le redressement judiciaire, il faut penser au futur de la société et l’exploitation des eaux en provenance de six différentes sources. La mauvaise gouvernance règne sur la structure et son choix commercial semble ne pas être cohérent. En effet, la société avait licencié en 2016 une dizaine de salariés, laissant la place uniquement à une seule personne pour travailler dans l’usine. De l’autre côté, elle a confié la fabrication de ses bouteilles à un designer stéphanois qui lui conçoit un luxueux emballage sous forme d’un flacon de parfum. Il s’agit d’une manière pour cibler le secteur de luxe, mais tout est parti en échec : le prix de commercialisation de ces bouteilles est entre 20 et 30 £, leur poids est supérieur à 1Kg et leur contenance ne dépasse pas les 40 cl ce qui complique leur écoulement sur le marché.


5 étapes essentielles pour la réussite de votre entreprise sur les réseaux sociaux

Commentaires fermés sur 5 étapes essentielles pour la réussite de votre entreprise sur les réseaux sociaux
5 étapes essentielles pour la réussite de votre entreprise sur les réseaux sociaux

Cet article a pour ambition d’expliquer aux chefs d’entreprises et aux professionnels souhaitant se mettre aux réseaux sociaux quelques bonnes pratiques bénéfiques et de vous expliquer de façon simple, qu’est-ce que c’est un réseau social, à quoi ça sert et comment bien aborder ce sujet au sein de votre entreprise.

Pourquoi une entreprise doit utiliser les Réseaux Sociaux ?

« Que l’en veille ou pas, les médias sociaux sont en train de changer la façon de faire les affaires et son devenus un élément essentiel de toute stratégie marketing digital réussie. » Commente la journaliste et la présentatrice de nombreuses émissions de LCI, Audrey Crespo-Mara lors d’une conférence portant sur « L’influence des réseaux sociaux. »

Très active sur les réseaux sociaux et particulièrement sur twitter, la journaliste phare de TF1 et la présentatrice du journal du 20H, Audrey Crespo-Mara figure désormais parmi la liste des tweetos les plus suivis en France.

Une entreprise qui est en mesure de profiter de l’opportunité des médias sociaux a tout à gagner en notoriété et en augmentant sa visibilité et son influence.

Suivez nos conseils et assurez-vous de la réussite de votre entreprise sur les médias sociaux

D’abord commencer par fixer une stratégie. Identifiez vos objectifs et leurs mesures vous permettront de mettre en place des plans d’actions pour atteindre le succès à long terme en donnant une orientation claire et à la qualité de votre contenu sur les médias sociaux.

Ensuite, construisez le Persona de votre entreprise. Qu’il soit amical, professionnel, drôle ou compétent, l’adoption d’un style qui correspondra à votre public cible vous assurera que la voix de votre entreprise reste cohérente.

Puis, planifiez votre stratégie de commentaire. Commencez par élaborer votre ligne éditoriale et fixez ce que votre équipe peut publier y compris la façon de traiter les commentaires négatifs qui empêcheront un contenu potentiellement embarrassant et gênant.

Désormais, pensez à planifier votre programme de contenu. Maintenant, vous êtes prêt à rejoindre la conversation sur les médias sociaux, pensez à publier le contenu qui intéresse le plus vos clients en le combinant avec un calendrier de publication de contenu cela va vous permettre d’interagir dans les moments les plus appropriés de la journée.

Enfin, mesurez, adaptez et améliorez. Après avoir suivi toutes ses étapes vous pouvez désormais mesurer l’efficacité de votre plan d’action.

En conclusion, le marketing des médias sociaux donne aux entreprises une excellente occasion de développer leur notoriété et d’améliorer leurs réputations en ligne.

A l’inverse, ne pas exploiter la puissance des médias sociaux vous privera de nombreux investissements et donnera la chance à vos concurrents.

 

 

 

 

 

 


« Previous Entries Next Entries »

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services