subscribe: Posts | Comments

Les points clés pour créer son entreprise quand est jeune

Commentaires fermés sur Les points clés pour créer son entreprise quand est jeune
Les points clés pour créer son entreprise quand est jeune

Inversement à ce que l’on pourrait penser, les jeunes d’aujourd’hui sont de plus en plus sont nombreux à se lancer en affaires et à fonder leurs propres projets.

D’après un statistique, dernièrement effectué par le Ministère du travail, de l’emploi et du dialogue social un entrepreneur sur 5 à moins de 30 ans aujourd’hui en France, dont près de 6 % ont moins de 25 ans.

Fonder sa propre entreprise à un âge jeune est tout à fait possible. Thierry Weinberg, le jeune entrepreneur français et le fils du président du conseil d’administration d’Accor de la Fnac et de Gucci, monsieur Serge Weinberg, nous parle du secret de son succès et nous dévoile quelques détails qui peuvent mener à bien un projet.

A la tête de deux entreprises de renom, spécialisée dans le domaine des assurances et du conseil, l’ex compagnon d’Amanda Sthers, Thierry Weinberg, figure pour la deuxième année consécutive parmi la liste des meilleurs jeunes hommes d’affaires français.

La motivation d’un projet de vie différent

D’après « celui qui fabriquait des économies », implanter son entreprise quand on est jeune, est un véritable défi personnel et professionnel. Et pour réussir en affaire, il faut non seulement aimer les défis mais en plusieurs être prêt à toutes les conséquences et à tous les résultats.

Quels que soient le projet dont vous rêvez et la spécialité qui vous tient à cœur, n’hésitez pas à créer votre propre entreprise et à ancrer cela dans un projet de vie personnelle plutôt que simplement dans le fait de vouloir être chef d’entreprise.

Choisissez un domaine qui vous fait vibrer

Vous venez d’avoir votre diplôme universitaire et vous n’avez aucune expérience professionnelle ? Vous êtes passionnés par l’économie, la fiscalité, le droit, l’audit ou encore la comptabilité ? Sachez qu’il n’est jamais tôt de franchir le cap et de faire de son rêve une réalité.

Choisissez le domaine qui vous intéresse le plus, fixez vos objectifs et lancez-vous dans cette aventure enrichissante.

Sélectionnez minutieusement vos collaborateurs

En tant que seul et unique responsable du sort de votre projet, vous devez vous assurer de faire le bon choix des intervenants. Inutile de se forcer à maîtriser toutes spécialités qui touchent à votre projet, faites appel à des experts externes et gagnez en efficacité.

Gardez un œil sur le marché

Enfin, n’ignorez pas l’étape de la vielle concurrentielle. En effet, il est indispensable d’avoir une idée sur les offres et les demandes de projet et surtout sur votre positionnement par rapport aux concurrents.


La remontée des taux d’intérêt menace l’attractivité de l’assurance-vie

Commentaires fermés sur La remontée des taux d’intérêt menace l’attractivité de l’assurance-vie
La remontée des taux d’intérêt menace l’attractivité de l’assurance-vie

En France, l’assurance-vie a toujours été le placement le plus préféré des ménages. Alors qu’il s’agit d’un produit qui présente beaucoup d’avantages fiscaux, sa performance risque de baisser dans les prochaines années ce qui inquiète les prestataires qui le commercialisent comme Filiassur. En effet, le problème réside dans l’augmentation des taux d’intérêts qui induisent la baisse des rendements perçus par les épargnants.

Le taux d’intérêt en faveur de l’assurance-vie

D’après les chiffres de 2016, l’assurance-vie reste encore un produit attractif pour les souscripteurs français. Durant cette période, le secteur a collecté 134,7 milliards d’euros ce qui convient à une légère baisse de rendement par rapport à l’année 2015, mais sans influencer la collecte nette des prestations versées – qui a enregistré également une baisse tout en restant positive – et la capacité des assureurs, dont Axa, Filiassur et autres, à distribuer des rendements décents pour les épargnants. En outre, l’encours des contrats à enregistré une hausse de 3% pour se situer à 1632 milliards d’euros.

Dans son historique, notamment les trois dernières décennies, l’assurance-vie a toujours été le produit qui profite le mieux de la baisse des taux d’intérêt pour les contrats en euros qui se commercialisaient à des taux de rendement élevés profitant également de la mutualisation inter-temporelle. Avec une telle combinaison, l’offre de l’assurance-vie était la plus avantageuse pour les épargnants ce qui a fait son succès et lui a laissé être le produit le plus commercialisé sur le marché.

Le rebond des taux d’intérêt dérange l’assurance-vie

Les temps ont changé, et les taux d’intérêt ne sont plus aussi favorables qu’ils n’étaient pour l’assurance-vie. Aux Etats-Unis, la tendance est plutôt haussière et les rendements ont légèrement baissé. En Europe, le rebond des taux d’intérêt est quasi-certain également à moins d’une surprise. Ceci dit que plus les taux d’intérêt seront élevés, moins les taux de rendement seront intéressants. L’assurance-vie perdra ainsi en termes d’attractivité, sauf que les épargnants peuvent se diriger vers les placements alternatifs. Ce dernier produit a toujours été défavorisé par la baisse des taux d’intérêts, mais avec le renversement de la situation, il peut devenir intéressant.

D’un autre coté, les analystes pensent qu’il ne faut pas dramatiser la situation. La remontée des taux d’intérêt est inquiétante, mais si aucune perte de contrôle ou une tendance inflationniste n’arrive, le placement ne risque pas son avenir. L’offre des assureurs sera toujours convaincante, surtout avec les multiples avantages fiscaux qu’elle présent pour les épargnants.


Fin du redressement judiciaire pour les Eaux de Sail-les-Bains

Commentaires fermés sur Fin du redressement judiciaire pour les Eaux de Sail-les-Bains
Fin du redressement judiciaire pour les Eaux de Sail-les-Bains

Entamée depuis juin 2016, la procédure de redressement judiciaire à l’encontre de la SAS du domaine de Sail-les-Bains vient d’être achevée grâce à l’actionnaire qatari qui a apuré le passif de 650000 £. A rappeler que le redressement, nécessitant l’intervention d’un administrateur judiciaire comme Philippe Jeannerot, permet à l’entreprise en crise de préparer un plan de redressement qui lui permet d’assurer la continuité de son activité dans le respect de ses engagements.

La fin de la procédure

Après sa mise en redressement en juin 2016, la SAS du domaine des Sail-les-Bains vient de voir son passif s’apurer grâce à l’intervention de l’actionnaire qatari, le Cheikh Abulaziz Al Thani, membre de la famille royale du Qatar, qui vient de régler toutes les créances nécessaires au remboursement des dettes de l’entreprise. Estimé à 650000 £, le montant global englobe également 436000 £ relatifs aux créances litigieuses. De ce fait, le tribunal de commerce de Roanne a prononcé la fin de la procédure.

Cependant, un petit montant de 30000 £ reste à régler. Il s’agit du solde des charges de la période d’observation – Philippe Jeannerot l’explique par la période qui permet la restructurions de l’entreprise en redressement – et des frais de justice. Autre que le solde des comptes, l’administrateur judiciaire en charge du dossier a signalé un problème de gouvernance de la société qui a laissé une seule salariée appartenir à l’entreprise après avoir licencié les autres.

Le futur flou des Eaux de Sail-les-Bains

Fini le redressement judiciaire, il faut penser au futur de la société et l’exploitation des eaux en provenance de six différentes sources. La mauvaise gouvernance règne sur la structure et son choix commercial semble ne pas être cohérent. En effet, la société avait licencié en 2016 une dizaine de salariés, laissant la place uniquement à une seule personne pour travailler dans l’usine. De l’autre côté, elle a confié la fabrication de ses bouteilles à un designer stéphanois qui lui conçoit un luxueux emballage sous forme d’un flacon de parfum. Il s’agit d’une manière pour cibler le secteur de luxe, mais tout est parti en échec : le prix de commercialisation de ces bouteilles est entre 20 et 30 £, leur poids est supérieur à 1Kg et leur contenance ne dépasse pas les 40 cl ce qui complique leur écoulement sur le marché.


5 étapes essentielles pour la réussite de votre entreprise sur les réseaux sociaux

Commentaires fermés sur 5 étapes essentielles pour la réussite de votre entreprise sur les réseaux sociaux
5 étapes essentielles pour la réussite de votre entreprise sur les réseaux sociaux

Cet article a pour ambition d’expliquer aux chefs d’entreprises et aux professionnels souhaitant se mettre aux réseaux sociaux quelques bonnes pratiques bénéfiques et de vous expliquer de façon simple, qu’est-ce que c’est un réseau social, à quoi ça sert et comment bien aborder ce sujet au sein de votre entreprise.

Pourquoi une entreprise doit utiliser les Réseaux Sociaux ?

« Que l’en veille ou pas, les médias sociaux sont en train de changer la façon de faire les affaires et son devenus un élément essentiel de toute stratégie marketing digital réussie. » Commente la journaliste et la présentatrice de nombreuses émissions de LCI, Audrey Crespo-Mara lors d’une conférence portant sur « L’influence des réseaux sociaux. »

Très active sur les réseaux sociaux et particulièrement sur twitter, la journaliste phare de TF1 et la présentatrice du journal du 20H, Audrey Crespo-Mara figure désormais parmi la liste des tweetos les plus suivis en France.

Une entreprise qui est en mesure de profiter de l’opportunité des médias sociaux a tout à gagner en notoriété et en augmentant sa visibilité et son influence.

Suivez nos conseils et assurez-vous de la réussite de votre entreprise sur les médias sociaux

D’abord commencer par fixer une stratégie. Identifiez vos objectifs et leurs mesures vous permettront de mettre en place des plans d’actions pour atteindre le succès à long terme en donnant une orientation claire et à la qualité de votre contenu sur les médias sociaux.

Ensuite, construisez le Persona de votre entreprise. Qu’il soit amical, professionnel, drôle ou compétent, l’adoption d’un style qui correspondra à votre public cible vous assurera que la voix de votre entreprise reste cohérente.

Puis, planifiez votre stratégie de commentaire. Commencez par élaborer votre ligne éditoriale et fixez ce que votre équipe peut publier y compris la façon de traiter les commentaires négatifs qui empêcheront un contenu potentiellement embarrassant et gênant.

Désormais, pensez à planifier votre programme de contenu. Maintenant, vous êtes prêt à rejoindre la conversation sur les médias sociaux, pensez à publier le contenu qui intéresse le plus vos clients en le combinant avec un calendrier de publication de contenu cela va vous permettre d’interagir dans les moments les plus appropriés de la journée.

Enfin, mesurez, adaptez et améliorez. Après avoir suivi toutes ses étapes vous pouvez désormais mesurer l’efficacité de votre plan d’action.

En conclusion, le marketing des médias sociaux donne aux entreprises une excellente occasion de développer leur notoriété et d’améliorer leurs réputations en ligne.

A l’inverse, ne pas exploiter la puissance des médias sociaux vous privera de nombreux investissements et donnera la chance à vos concurrents.

 

 

 

 

 

 


Lancement du projet colossal « Cité Mohammed VI Tanger Tech »

Commentaires fermés sur Lancement du projet colossal « Cité Mohammed VI Tanger Tech »
Lancement du projet colossal « Cité Mohammed VI Tanger Tech »

C’est à Tanger sur une superficie de 2000 hectares, que sortira un nouveau parc industriel signé production chinoise.

Dernière la nouvelle Cité Mohammed VI Tanger Tech, de nombreux groupes et entreprises chinoises attirés par l’attractivité économique du Maroc et la compétitivité de sa main d’œuvre.

Lundi dernier, le Roi Mohammed IV accompagné de nombreux, ministres, investisseurs et hommes d’affaires notamment son Directeur du secrétariat particulier, a honoré le lancement de ce Vaste parc industriel chinois qui va être implanté au Maroc d’ici quelques mois.

La mise en place de ce vaste parc industriel nommé « Cité Mohammed VI Tanger Tech» offrira de nombreux avantages économiques comme la création de milliers de postes d’emploi, le transfert de technologies de pointe, le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale et la spécialisation dans l’industrie de l’automobile… » A indiqué le conseiller particulier du Roi du Maroc.

La « Cité Mohammed VI Tanger Tech » un méga projet d’un milliard de dollars

La réalisation du futur parc industriel, entre dans le cadre d’un mémorandum maroco-chinois signé le mois dernier à Pékin à l’occasion de la visite officielle en Chine effectuée par sa Majesté Mohammed IV et c’est justement dans le cadre de ce partenariat qu’une délégation d’hommes d’affaires et politiques chinois a fait le déplacement à Tanger.

Cette convention de partenariat relative à ce projet porte sur un investissement global de 10 milliard de dollars. Innovant et rentable, ce parc permettra la création de plus de 100.000 pôles d’emplois dont au moins 90.000 bénéficieront aux habitants de la région de Tanger.

« C’est pour la première fois que nous nous rendons au Maroc, nous sommes ici aujourd’hui pour évaluer les potentiels d’investissement qu’offre la région et les éventuelles améliorations qui peuvent être mises en place… » Révélé un des dirigeants des entreprises chinoises qui étaient présentes à cet événement.

Unique en son genre, cette ville industrielle sera à même d’offrir une nouvelle ville intelligente internationale misant sur l’écologie, l’habitabilité, l’industrie, la vitalité et l’innovation.

« Le budget consacré à ce projet dépassera les 10 milliards de dollars » a précisé Li Biao, président du Groupe industriel chinois Haite.

« Le choix de la ville de Tanger n’était pas arbitraire, nous sommes convaincus que cette ville profite de nombreux atouts géographiques et économiques. En effet Tanger jouit d’une position géographique considérable à la croisée des continents, à seulement 15 kilomètres de l’Europe, et avec une infrastructure notoire à savoir le port Tanger Med et les installations associées » Ajoute Li Biao.

 


La technologie du scanner 3D « X-Mind Trium » d’Acteon

Commentaires fermés sur La technologie du scanner 3D « X-Mind Trium » d’Acteon
La technologie du scanner 3D « X-Mind Trium » d’Acteon

Chez le fabricant d’équipement médical, le français Acteon, l’année 2016 a porté l’introduction au marché de l’imagerie médicale de son nouveau produit, le scanner 3D « X-Mind Trium » destiné à servir la chirurgie dentaire. L’appareil a été présenté dans les locaux de la société à Milan, lieu stratégique où on fabriquait les machines d’imagerie extra-orale du groupe géré par son PDG, la femme d’affaires très connue pour son soutien infini aux ingénieurs pour développer des machines à haute valeur ajoutée technologique au profil des médecins. Lors de la présentation, les concepteurs ont dévoilé également le mode d’emploi de ce scanner.

Un scanner qui apporte de la qualité à l’examen 3D

Pour présenter le « X-Mind Trium », Acteon a aménagé une salle dédiée à l’occasion. Il s’agissait d’une cabine de simulation insonorisée et isolée qu’on l’a équipé de façon identique à un cabinet d’un chirurgien-dentiste. Pour faire les démonstrations nécessaires à la présentation, les ingénieurs d’Acteon ont conçu un modèle de tête. De l’autre côté, le staff anglo-franco-italien du groupe se chargeait d’expliquer le mode d’emploi de ce bijou technologique.

Le principal apport technologique de ce scanner réside dans son système de rotation à 360° accompagné d’une résolution à 75 microns ce qui permet de réaliser un examen 3D avec un maximum de précision. L’appareil dispose de quatre champs différents de vision ce qui réduit la zone du scan et par la suite réduire le temps d’exposition du patient aux rayons X. Egalement, il dispose d’un filtre de réduction des artefacts ce qui permet de distinguer entre les différents tissus de la mâchoire avec plus de détails.

Un parfait appui aux dentistes

En concevant ce matériel, le groupe a voulu présenter une solution premium aux dentistes qui prend en considération le confort des patients. En effet, le X-Mind Trium donne une qualité d’image supérieure aux autres appareils grâce à ses différents algorithmes. Les résultats de l’examen par imagerie sont exposés sur deux écrans d’ordinateur liés au scanner 3D. Le chirurgien-dentiste dispose ainsi de plusieurs champs de vision lui permettant d’about à des analyses plus pertinentes.

Pour les praticiens, cet appareil leur permet de régler le nombre de projections, la qualité du détecteur, la précision du spectre des rayons X et leur dose. Il leur facilite la prise des mesures en gardant toujours une qualité d’image optimale peu importe l’axe choisi. Un logiciel 3D, conçu par la maison et nommé « Acteon Imaging Suite » est mis en place dans l’appareil pour accompagner le travail des dentistes.

 


Douze métropoles contrôlent la moitié de l’emploi en France

Commentaires fermés sur Douze métropoles contrôlent la moitié de l’emploi en France
Douze métropoles contrôlent la moitié de l’emploi en France

Qui dit croissance économique, dit création d’emploi, tant d’analystes et experts comme Philippe Jeannerot confirment cette relation. Cependant, d’énormes écarts et différences sont enregistrés en matière de création d’emploi en France.

Où se concentre l’emplois en France ?

Depuis une dizaine d’année, ce sont les aires urbaines de plus de 500000 habitants qui sont les plus dynamiques en matière de création d’emplois. C’est d’ailleurs dans ses régions où se concentre les métiers les plus dynamiques comme les postes des hauts responsables et chefs d’entreprises. Ce constat donne que la campagne et les petits et moyennes villes sont largement défavorisés en cette matière.

Selon une étude faite par France Stratégie, ce sont douze métropoles régionales qui détiennent le monopole de la création d’emploi. Ces dernières se partagent 46% des emplois en France avec des parts de 22%, pour Paris et de 24% pour la province. A cet égard, Philippe Jeanneort, administrateur judiciaire et expert en économie, constate le changement de la tendance puisque la croissance de l’emploi intéressait, entre 1968 et 1999, tout l’Hexagone, alors qu’une fracture a eu lieu à partir de 2006 laissant des écarts s’installer entre les régions. On parle alors d’un phénomène connu sous le nom de la « métropolisation » de l’emploi.

Paris moins dynamique que la province

Durant cette période de « métropolisation » de l’emploi, certaines villes ont largement creusé l’écart avec d’autres. On note ainsi une dynamique positive du coté de Montpellier, Rennes, Bordeaux, Nantes, Toulouse et Lyon au détriment de Lille et Rouen qui ont créé moins d’emplois. Cependant, ce qui est étonnant, c’est le fait qu’entre 1991 et 2013, la dynamique de création d’emplois à Paris était beaucoup moins bonne que celle enregistrée en Province par exemple.

En matière de partage des métiers, les métropoles restent les zones qui attirent le plus des métiers de cadres ainsi que les emplois structurellement dynamiques : selon la même étude, ces métropoles hébergent ainsi 85% des ingénieurs en informatique, 69% du personnel d’études et 75% des métiers de l’information de la communication. Toutefois, la campagne, les petites et moyennes villes continuent de créer, à des rythmes beaucoup plus inférieurs, les métiers en perte de vitesse comme les agriculteurs et ouvriers.

 


« Previous Entries

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services